Sumburgh Head – les macareux en vol!

Après les photos au décollage d’Herma Ness et les portraits au sol à Sumburgh Head, nous avons tenté un autre exercice périlleux: les macareux en vol et à l’atterrissage…

Exercice assez difficile, mais là on se rend vite compte que le facteur limitant c’est le photographe (surtout pour celle qui utilise le 300mm, parce qu’en digiscopie, forcément, c’est plus difficile).

Cela fait plusieurs années que nous photographions des macareux, et nous avons pu obtenir des résultats plus intéressants que ceux des autres années.

Avec le 300, j’ai d’abord sécurisé le résultat en fermant pas mal le diaphragme. Finalement, je pense que j’ai vraiment trop fermé et du coup, le sujet se détache moins du fond qui est pourtant loin. Sur la fin, je suis revenue à des ouvertures entre f/4 et F/5,6 alors qu’au début j’étais autours de f/11 (oui je sais, c’est beaucoup trop!). Et franchement, c’est à la fin que je trouve les résultats les plus sympas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.