Shetland été 2013 – Herma Ness

Voilà, les vacances se terminent, c’est le moment de publier les premières photos de notre périple de deux semaines dans les îles Shetland.

Nous avons commencé par découvrir le nord de l’archipel depuis notre cottage basé sur l’île de Yell.

Quand on parle des îles du nord et que l’on est amoureux des oiseaux, il y a un lieu qui attire irrémédiablement: Herma Ness et ses falaises à oiseaux!

KML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
Herma ness NNR, Unst

chargement de la carte - veuillez patienter...

Le parking de la réserve: 60.812697, -0.876846
Les falaises de Herma Ness: 60.828975, -0.895128
marker icon
icon-car.png Fullscreen-Logo KML-Logo
Le parking de la réserve
Unst, Royaume-Uni
marker icon
icon-car.png Fullscreen-Logo KML-Logo
Les falaises de Herma Ness
Herma Ness, Royaume-Uni

 

Herma Ness constitue la pointe nord-est de l’île de Unst. Les falaises sont atteignables par un chemin de randonnée de 4km en côte quasi constante qui passe au milieu d’une zone de nidification des grands labbes. Le grand labbe ayant des mœurs proches de celles des sternes arctiques quand il s’agit de protéger ses poussins, il est recommandé de ne pas sortir du sentier, et aussi, au cas où un parent devienne agressif, de venir équipé d’un bâton pour l’effrayer… Bref, cet endroit se mérite! Surtout quand on transporte du matériel photo un tantinet lourd.

Nous avons pu aller à Herma Ness à deux reprises. La première fois avec un temps qui s’est dégradé petit à petit, nous avons fini par arriver au niveau des falaises en plein milieu du brouillard, avec un vent à décorner les bœufs. Heureusement, au bout du chemin, un gentil macareux nous attendait. Cela a été l’occasion de faire des photos avec une ambiance très particulière! Le brouillard était tellement dense et les falaises si hautes, que nous n’avons pas pu voir la mer…

La journée suivante, la météo s’annonçait bien plus favorable: chouette! C’est avec les jambes lourdes de l’effort de la veille que nous avons repris le chemin d’Herma Ness. Cette fois, le temps était très agréable et nous avons pu nous rendre compte de l’immensité du site. Wahou! Les falaises étaient vertigineuses, le vent toujours présent faisait lutter les macareux pendant leur vol.
Nous nous sommes donc installées à un endroit repéré la veille. Ne bougeant pas trop, les macareux se sont progressivement rapprochés. Quelques petits curieux sont même passés à 10 cm de mon trépied!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.